Logo Cedias Centre régional d'études et d'animation sur le handicap et l'insertion

Le 22 janvier 1964, un arrêté du Ministère de la Santé instituait, dans chaque région de France métropolitaine et dans les TOM-DOM, un Centre Régional pour l'Enfance et l'Adolescence Inadaptée (CREAI).

Il s'agissait principalement d'organiser un lieu ouvert à tous les partenaires de l'action sociale en vue de favoriser leur collaboration et de créer une équipe technique compétente à la disposition du terrain et de l'administration qui venait d'être mise en place (les DDASS et le SRASS).

Les CREAI devaient également jouer un rôle important dans le domaine de l'information et de la formation. Un Commissaire du Gouvernement veillait au bon fonctionnement de l'organisme et l'Etat accordait une subvention de fonctionnement.

La plus récente définition " officielle " des missions des CREAI émane d'une note de service interministérielle du 13 janvier 1984 :

« Les CREAI ont pour mission principale d'être des lieux de repérage et d'analyse des besoins et d'étude des réponses à y apporter, des lieux de rencontre et de réflexion entre les élus, les représentants des forces sociales et ceux des administrations concernées, de fournir des analyses et des avis techniques aux décideurs, ainsi qu'aux gestionnaires des établissements et services.
Ils ont, à cet égard, un rôle important à jouer comme outil technique au service des responsables de l'élaboration et de la mise en oeuvre de la politique en faveur des personnes handicapées et inadaptées à l'échelon régional ».

La plupart des CREAI ne déclinent plus leur sigle d'origine, leur champ d'application s'étant depuis naturellement élargi aux besoins des populations adultes, puis veillissantes.

Le fonctionnement des CREAI s'inscrit dans le cadre de la loi 1901 sur les associations avec quelques ajustements particuliers :

un tiers des administrateurs est désigné par les Commissaires du Gouvernement,
ceux-ci, le Directeur de la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales (DRASS) et le Directeur de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) ont droit de veto sur certaines délibérations,
les Directeurs des CREAI recoivent un agrément du Ministère des Affaires Sociales.

Tous les CREAI disposent au moins de trois grandes sources de financement :

une subvention de la Direction de l'Action Sociale,
les cotisations des adhérents,
la participation des adhérents, des administrations d'Etat et des collectivités territoriales aux services qui leur sont rendus.
 

La Délégation ANCREAI Ile-de-France et le CREAHI Ile-de-France

La Délégation ANCREAI Ile-de-France a été créée avec l'accord de la DGAS et de l'ANCREAI en 2001 pour faire suite au CREAI Ile-de-France dont l'association gestionnaire avait été mise en liquidation judiciaire.

En 2009, la Délégation ANCREAI Ile-de-France s'est transformée en CREAHI Ile-de-France (Centre Régional d'Etudes et d'Animation sur le Handicap et l'Insertion Ile-de-France). C'est un service du CEDIAS-Musée social qui s'est doté d'une commission spécialisée.